125/60

125/60 est un projet polymorphe, une rencontre entre différents artistes.
Bénédicte Salzes a pris cinq photographies. Thomas Déjeammes a écrit autour, ce qui a abouti à un livre aux éditions [o]. Ils m’ont proposé de l’utiliser pour en faire un travail vidéo. Une fois le montage fini, Rafael Bernabeu a fait un travail sonore dessus.
Ces quatre artistes ont en commun de partir de l’autre en soi. Non pas d’illustrer, mais de manière différente, de concevoir les limites de son médium et d’affirmer son angle de réflexion.
125/60 n’est plus un livre, 125/60 n’est plus une vidéo, 125/60 est vivant, est la rencontre d’un temps et d’un espace éclaté.